Éditorial Magazine Sortir Label Charente

Édito Mars 2016

Voici enfin le printemps et malgré la douceur exceptionnelle de l’hiver qui se termine (l’hiver le plus chaud depuis 1900 paraît-il !) il semblerait que la période de léthargie et l’hibernation soit chez nous en train de se terminer. Jugez par vous-même : pas moins de 6 festivals départementaux pour ce mois. Mars en Braconne, festival multidisciplinaire sur tout le territoire de la communauté de communes Braconne-Charente, La Tête dans les Nuages, organisé par le théâtre d’Angoulême qui propose des spectacles pour les enfants (et leurs parents s’ils sont sages) dans ses murs et mais aussi décentralisés, Quand les femmes font leur cinéma, dans les salles obscures de Confolens, Barbezieux et Angoulême, Mars Planète Danse, sur les 2 scènes du théâtre de Cognac, les Musicales du Gond-Pontouvre et le Festival du Film Court, à Angoulême. Des festivals d’une rare qualité tant au niveau de la programmation que de la proximité qui existe entre le public et les artistes invités.

Lire la suite : Édito Mars 2016

Édito Février 2016

Avez-vous remarqué la couverture de ce mois de février ? Elle est belle et originale, non ? C’est l’oeuvre de Zoé Crevette qui a remporté le 1er prix de notre 20e concours de couverture. Le 2e prix et les suivants ne sont pas mal non plus… L’œuvre originale de Zoé Crevette ainsi qu’une vingtaine d’autres illustrations qui ont retenu l’attention du jury, seront exposées pendant ce mois de février dans le hall d’entrée du restaurant Chez Paul à Angoulême… Ensuite, cette exposition entamera son tour annuel de la Charente et sera donc visible en mars à La Canopée à Ruffec, en avril à la médiathèque de Barbezieux, en mai à La Palène à Rouillac, en juin à la bibliothèque de Confolens… Si vous pensez que vous aussi vous pouvez réaliser une belle couverture du magazine Sortir, il vous faudra attendre octobre 2016 pour nous envoyer votre proposition.

Lire la suite : Édito Février 2016

Édito Janvier 2016

Ce premier magazine de l’année 2016 est le premier réalisé à cent pour cent dans notre nouvelle Région, notre imprimeur se situant en Limousin… et pourtant, nous n’avons rien changé. La nouvelle Région : on a l’impression d’avoir poussé les murs et de se sentir plus à l’aise, mais aussi, du coup, on a le désagréable sentiment que les décisionnaires de cette entité ignorent tout des recoins de notre département, tout comme des alentours de Verdille, de Guéret ou de Ménigoute. C’est en juillet que nous connaîtrons le nom de ce territoire. Le Grand Sud-Ouest, la Nouvelle Aquitaine, la Guyenne… ou autre chose… de là à dire que l’on ne sait pas où l’on habite, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas. Et que deviendra la culture dans cette Région qui représente presque un quart de la france ? La réponse trouvée sur le web : « Les ex-présidents souhaitent que la culture reste un budget sanctuarisé. La fusion des Régions donne une opportunité d’harmoniser les dispositifs en veillant à ce que l’ensemble des territoires et des disciplines en bénéficient. » Bien, mais un peu flou quand on pense que la culture reste sûrement l’un des meilleurs remparts au pire.

Lire la suite : Édito Janvier 2016

Édito Décembre 2015

Ce mois-ci, c’est le coeur serré par le chagrin et l’horreur que l’on vous dit comme nous vous l’avons déjà dit tous les mois depuis des années : discutez avec vos amis ou des inconnus, fréquentez les salles de spectacle et de cinéma, admirez les levers et les couchers de soleil, dévorez des bandes dessinées, régalez-vous de plats simples ou compliqués avec des amis ou votre famille, assistez à des conférences ou à des ciné-débats, allez aux concerts de rock, de jazz, de musique classique, de musiques du Monde, lisez des livres, des magazines ou rien, grattez-vous la tête devant une peinture ou une sculpture, faites du sport ou « supportez » ceux qui en font, flânez aux terrasses des cafés ou le long des sentiers creux… soyez curieux, tolérants, ouverts… et gardons bien en tête que, dorénavant, toutes ces actions sont autant d’actes politiques forts puisque, et c’est quand même fou, il y a sur Terre des personnes qui trouvent que toutes ces activités sont contraires à la volonté divine et méritent le châtiment ultime.

Lire la suite : Édito Décembre 2015

Édito Novembre 2015

Alors qu’à la fin du mois de novembre débutera à Paris la conférence mondiale « Paris Climat 2015 », appelée aussi COP21, pour parvenir à un accord pour l’environnement visant à limiter le réchauffement climatique, se déroulera à Angoulême (Charente) le festival Gastronomades. Quel rapport entre ces deux manifestations ? A priori aucun, sauf que si un minimum de pédagogie est distillé lors de notre festival angoumoisin, des solutions durables et surtout plaisantes peuvent être apportées au niveau mondial. Par exemple ? Privilégier des aliments de production locale (circuits courts), de qualité et de saison (et bio, c’est encore mieux), réduire notre consommation de viande tout en étant vigilant sur le bien-être des animaux, refuser les sur-emballages des grandes surfaces gourmands en recyclage, développer l’art d’utiliser les restes alimentaires afin de réduire le gaspillage et donc les déchets, pratiquer le compostage (pour tous) et jardinage pour ceux qui le peuvent… Rien de bien révolutionnaire. Juste du bon sens… dans le bons sens.

Lire la suite : Édito Novembre 2015

Édito Octobre 2015

En ce mois d’octobre, nous avons une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise est que l’été est bel et bien fini même si quelques belles journées ensoleillées sont encore à prévoir. Ce n’est pas trop une surprise, c’est tous les ans la même chose. La bonne est que toutes les salles de spectacles du département ont ré-ouvert leurs portes et que la saison culturelle peut enfi n commencer. Ce n’est pas une surprise non plus : c’est tous les ans pareil, en octobre c’est la reprise.

Lire la suite : Édito Octobre 2015

Édito Septembre 2015

Septembre : les derniers festivals en plein air de la saison (Coup de Chauffe, L’imprévu, Barrobjectif, etc.), les dernières brocantes… et les traditionnelles portes ouvertes de rentrée un peu partout. À la demande de certains de nos lecteurs, nous avions instauré nous aussi cette journée qui tombait, jusqu’à présent, pendant les Journées du Patrimoine. Cela paraissait presque logique tant le magazine fait partie du panorama, donc du patrimoine charentais… mais à cette date, cette année, vous nous auriez trouvé en plein bouclage.

Lire la suite : Édito Septembre 2015

Sortir Label Charente sur Facebook
Connexion