Édito Novembre 2017

Comme tous les ans, des manifestations de qualité vont ponctuer nos soirées et nos week-ends de novembre. Littératures Européennes à Cognac, Soyaux Fous ! à Soyaux et dans ses environs, L’Isle en Fête à L’Isle d’Espagnac. À Angoulême, le fameux et délicieux festival des Gastronomades. Parmi ces belles manifestations récurrentes, un nouveau rendez-vous, ponctuel celui-ci, nous est donné le 11 novembre à Rouillac où l’association La Palène fêtera ses 20 ans avec un programme digne de mini-Sarabandes.

Nous profitons de ces quelques lignes pour saluer ici le travail remarquable de cette équipe qui a réussi le pari improbable d’apporter lien social, culture, divertissement, et les retombées économiques qui vont avec, sur tout le Rouillacais et même au-delà. Il est à peu près certain que, grâce à cette association, chaque habitant de ce territoire a côtoyé un jour ou l’autre, de près ou de loin, les arts plastiques, des spectacles, des artistes de scène ou des plasticiens, a décoré bénévolement son village, a accueilli des intermittents, a croisé dans son village une vedette qui passe à la télé ou a partagé deux ou trois banalités avec des artistes inconnus mais qui ont bien fait rire avec un Shakespeare décapant. La culture à la campagne : un pari réussi et une belle fête le 11.
Rien dans notre agenda à la date du lundi 13 novembre. On prendra ce jour-là une petite minute, de silence ou pas, pour avoir une pensée pour les victimes des crétins fanatiques qui n’aiment ni les matchs de foot, ni les concerts de rock, ni les terrasses de bars et de restaurants. Cela nous donne une raison supplémentaire d’aimer le sport, les concerts et les terrasses où des femmes en cheveux boivent en riant des verres tout en parlant politique, culture et choses plus légères.

Pat et Marc Honnis

PS. Alors, ça avance ces propositions de couvertures ?? Vous avez encore un peu de temps devant vous, la date fatidique pour envoyer vos illustrations étant le 15 décembre. Un petit conseil de monsieur Nicolas Boileau : « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, polissez-le sans cesse, et le repolissez, ajoutez quelquefois, et souvent effacez. » Rien à rajouter, Nicolas, merci.

Sortir Label Charente sur Facebook
Sortir Label Charente sur Myspace
Connexion