Éditorial Magazine Sortir Label Charente

Édito Février 2019

Diantre ! Nous voilà en février ! Sitôt les galettes de l’Épiphanie partagées, le cidre bu et les têtes couronnées qu’arrive, le 2 février, la Chandeleur avec ses crêpes gourmandes toutes chaudes. Et hop ! Encore un petit coup de cidre ! Fichtre ! Ces traditions nous feraient tourner la tête ! Encore quelques jours et ce sera la Saint-Valentin et sa traditionnelle coupe de champagne que l’on se partage, les yeux dans les yeux. Nom d’un petit bonhomme, ces fêtes nous feront damner à force de boissons pétillantes !

Lire la suite : Édito Février 2019

Édito Janvier 2019

Toute l’équipe du magazine Sortir (Patricia, Isabelle, Muriel, Marc et Marcus) vous souhaite une belle année 2019, riche de découvertes en tout genre. Nous n’oublions pas, bien entendu, les souhaits conventionnels mais qui sont la condition sine qua non d’une bonne année : une bonne santé, un travail épanouissant (pour un trop grand nombre, du travail simplement, serait déjà bien), une famille aimante et unie et des amis, des vrais, pour échanger, rigoler et le reste…

Lire la suite : Édito Janvier 2019

Édito Décembre 2018

Décembre, c’est le mois du shopping, c’est triste mais c’est comme ça. C’est comme ça, depuis des années, et ce ne sont pas les commerçants qui s’en plaindront. Nos conseils en matière de cadeaux et de repas de fête sont assez simples. En premier lieu, rendez visite à nos annonceurs publicitaires, ce sont, pour la plupart, des commerçants indépendants et des producteurs locaux. La deuxième idée pour les cadeaux de fin d’année est d’offrir des places pour des concerts ou des spectacles dans l’une des salles du département. Demandez-leur conseil et elles sauront vous dire quels sont les événements qui feront plaisir à tonton, à mamie, aux enfants et au reste de la tribu. Et pourquoi pas des pass’ famille afin de partager avec vos proches ces instants magiques ?

Lire la suite : Édito Décembre 2018

Édito Novembre 2018

Assurément, le marché de bouche à ne pas manquer en novembre sera évidemment le festival Gastronomades ! Il met en valeur les producteurs du département, de la Région et même d’au-delà. Des produits, des chefs, des ateliers, des démonstrations, des conférences et… des producteurs. Peut-être est-ce le moment de souligner que le premier acte politique et citoyen que l’on peut faire au quotidien, on le fait au moment des emplettes avec son chariot. Acheter le plus possible son alimentation auprès de producteurs locaux génère de l’emploi, limite les emballages (et les sur-emballages), restreint l’utilisation de perturbateurs endocriniens (soyons vigilants tout de même) et fait la nique aux actionnaires des grands groupes de l’agro-alimentaire. Et cerise sur le gâteau, c’est bien meilleur !! C’est un peu plus cher ??? Combien nous coûtent les désavantages, évités grâce à cette pratique vertueuse ? Bon, vous faites comme vous voulez… ou comme vous pouvez, nous sommes d’accord. Mais souvenons-nous que notre meilleur bulletin de vote, c’est encore notre ticket de caisse !

Lire la suite : Édito Novembre 2018

Édito Octobre 2018

Du 5 au 7 octobre, le Train du Climat s’arrête à Angoulême (il passe aussi par Poitiers, Limoges, Bordeaux, Biarritz, Agen...). Il s’agit d’une grande tournée de sensibilisation du grand public au changement climatique. Pour l’étape d’Angoulême sont proposées une exposition scientifique à la gare et à l’Espace Franquin, des conférences sur les enjeux locaux et les solutions, applicables par toutes et tous, en faveur du climat. Ces différentes causeries éducatives ont pour but de nous faire comprendre qu’en parallèle aux actions et décisions que pourraient prendre nos élus, c’est aussi à nous de modifier nos comportements souvent consuméristes et de réfléchir aux conséquences parfois catastrophiques de nos gestes quotidiens. Ne pensez pas que ces conférences-débats s’adressent uniquement à un groupuscule d’initiés : nous sommes, et nous serons tous, de plus en plus concernés. Le dimanche 7 à 10h30, projection d’un documentaire à ne pas manquer : Qu’est-ce qu’on attend ?, un hommage à ces élus locaux, éclairés et courageux, qui savent mobiliser l’enthousiasme de leurs concitoyens dans le sens du bien commun. Ensemble, nous y arriverons. Pas autrement.

Lire la suite : Édito Octobre 2018

Édito Septembre 2018

L’été se termine. Que l’on soit juillettiste ou aoûtien (certains sont bi), nous sommes d’accord : nous avons eu un bel été, voir même un peu trop chaud, quand le mercure a dépassé les trente degrés. Du coup, les méfaits du réchauffement climatique nous sont apparus comme évidents. Mais qu’est ce qu’il nous faut ? Que la banquise fonde à la vitesse d’un cheval au galop ? Que les espèces animales et végétales disparaissent comme la neige au soleil ? Déplacements, consommation… il faut non seulement réfléchir vite, mais surtout agir encore plus vite…

Lire la suite : Édito Septembre 2018

Édito Juillet et Août 2018

Cet été en Charente, culture, histoire, divertissements, loisirs et savoir-faire : c’est de la folie !! Peu de départements peuvent se vanter d’avoir autant de propositions estivales. En même temps, peu de départements ont à leur disposition un magazine comme Sortir Label Charente. On retrouve pendant deux mois nos festivals habituels et quelques nouveaux qui vont bien vite s’imposer… Et bien sûr, des concerts, des bric-à-brac, des spectacles, des expos, des visites, des bals dans tous les villages et villes et du département. La nouveauté, pour cette saison estivale, est ce festival, organisé par GrandAngoulême, qui vient compenser le manque laissé sur le territoire par la disparition des Nuits Romanes. Le Festival Soirs Bleus. Sans doute inspiré par ce magnifique poème.
     Sensation
     Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
     Picoté par les blés, fouler l’herbe menue,
     Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
     Je laisserai le vent baigner ma tête nue.
     Je ne parlerai pas, je ne penserai rien ;

     Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
     Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
     Par la nature, heureux comme avec une femme.
     Arthur Rimbaud, 1870.
Voilà. Quoi de plus beau comme édito pour un magazine d’été ? Rien à rajouter, à part vous souhaiter de belles vacances (pour ceux qui en prennent) et en tout cas, un bel été… par les soirs bleus.

Pat et Marc Honnis

PS. N’essayez pas de nous joindre en juillet car même si nous restions en Charente, nous ne répondrions ni au téléphone, ni aux courriels. Réouverture des bureaux le mercredi 1er août, en pleine forme !

Sortir Label Charente sur Facebook
Connexion