Sortir Label Charente

Résultats de notre 23ᵉ concours de couvertures

Vendredi 11 janvier, nous avons dévoilé au bar-concert Le Mars les illustrations de ce concours.

Nous vous dévoilons ci-dessous les onze qui ont été sélectionnées par le jury pour faire les convertures des magazines de février 2019 à décembre 2019.
La couverture de janvier 2020 sera quant à elle réalisée par le grand prix du Festival International de la Bande Dessinée 2019.

 Premier prix : Lucien Antigny-Riquet Deuxième prix ex æquo : Sylvain Delcourt Deuxième prix ex æquo : Vincent Sauvion Troisième prix : Luca Salce Quatrième prix : Romain Garnier Cinquième prix : Alexandre Marchand Sixième prix : Jeoffrey Déjardin Septième prix : Germain Constantin Huitième prix : Virginie Soumagnac Neuvième prix : Louis Cayol

Édito Juillet et Août 2019

Vous êtes sauvés ! Vous avez dans les mains le fameux magazine Sortir, qui vous permettra de vivre votre été en Charente de manière optimale. Celui-ci, jumelé à une bonne vieille carte routière du département, mais un système GPS fera aussi très bien l’affaire, vous permettra de vous promener et de profiter ainsi des centaines de manifestations organisées pendant ces deux mois. Un peu partout dans les villages, des spectacles, des concerts, des visites guidées de monuments ou de sites archéologiques, des festivals d’envergure mais aussi beaucoup de musiques, dans des répertoires très différents. Prenez le temps de musarder à pied, à vélo, en canoë ou en voiture, si vous voulez… pour découvrir toutes les richesses de notre territoire : les villages, les paysages, les ruelles, les sites de la Charente méritent souvent un détour…

Lire la suite : Édito Juillet et Août 2019

Édito Juin 2019

Comme tous les ans, le magazine de juin est bien rempli avec les fêtes nationales célébrées en Charente : les Rendez-vous aux jardins, les Journées nationales de l’Archéologie, le Printemps Bio, les Journées nationales du Patrimoine de Pays et des Moulins et en plus : la fête de la Musique, les fêtes de la Saint-Jean, celle des Pères… on oublie quelque chose ? Après, nous avons nos nombreuses fêtes et manifestations rien que pour nous les Charentais, nous commençons le mois avec Musiques Métisses et nous le terminons avec une nouvelle édition des Sarabandes à Saint-Genis d’Hiersac. Et cette année il n’y a pas de Coupe du monde de foot, donc aucune excuse pour rester à la maison. Un seul mot d’ordre : tous dehors !!!

Lire la suite : Édito Juin 2019

Édito Mai 2019

Selon le calendrier révolutionnaire, c’est entre Floréal et Prairial que l’on attendait le passage des saints de glace, une période climatologique traditionnellement célébrée aujourd’hui les 11, 12 et 13 mai, pour planter dans les jardins, sans la crainte d’un gel destructeur. Selon ces croyances populaires européennes issues du Haut Moyen-Âge, c’est après les fêtes de Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais, que l’on pouvait s’en donner à cœur joie dans la terre fraîchement labourée.

Lire la suite : Édito Mai 2019

Édito Avril 2019

Dans le ronron qui berce habituellement la vie culturelle du département, une catastrophe (une inondation) survenue le 3 mars au Théâtre d’Angoulême a contraint l’équipe de la scène nationale à annuler une grande partie de sa programmation, à déplacer ou à suspendre provisoirement certains spectacles. Ainsi en mars, de nombreux spectacles du festival La Tête dans les nuages ont été délocalisés à l’Espace Franquin, le concert de Krakauer’s Ancestral Groove déplacé à La Nef et le concert d’Avishai Cohen a pu se dérouler dans la salle du Vingt-sept à Rouillac. Et si cette catastrophe permettait de créer encore plus de lien social entre les différentes scènes ? À l’heure où nous mettons ce magazine sous presse, la situation n’est guère éclaircie et la direction du théâtre invite les spectateurs à se tenir informés des rebondissements de dernière minute en consultant régulièrement le site www.theatre-angouleme.org.

Lire la suite : Édito Avril 2019

Édito Mars 2019

En mars, quelques festivals, et parmi nos préférés de l’année, font leur réapparition avec le soleil : le désormais traditionnel festival La Tête dans les nuages qui propose pour les enfants, et leurs parents s’ils sont sages, une programmation éclectique, originale et créative. Toujours pour les enfants, la FCOL organise à Ruelle un Festival du livre jeunesse avec des rencontres d’auteurs. Sur l’ancien territoire de la communauté Braconne-Charente, et même un peu plus loin, GrandAngoulême propose une belle édition riche et variée de Mars en Braconne. Et enfin, nous avons un gros coup de coeur pour le festival Mars Planète Danse de Cognac qui revisite quelque peu le concept de danse avec une programmation audacieuse qui s’intéresse plus particulièrement aux corps en mouvement sur scène… et ailleurs. C’est toujours de la danse… mais autrement, et ça fait du bien. Et pour terminer avec ce festival de festivals : à la toute fin du mois de mars, et jusqu’en mai, L’Émoi Photographique accrochera dans les lieux les plus divers d’Angoulême un choix exigeant de tirages tous formats.

Lire la suite : Édito Mars 2019

Édito Février 2019

Diantre ! Nous voilà en février ! Sitôt les galettes de l’Épiphanie partagées, le cidre bu et les têtes couronnées qu’arrive, le 2 février, la Chandeleur avec ses crêpes gourmandes toutes chaudes. Et hop ! Encore un petit coup de cidre ! Fichtre ! Ces traditions nous feraient tourner la tête ! Encore quelques jours et ce sera la Saint-Valentin et sa traditionnelle coupe de champagne que l’on se partage, les yeux dans les yeux. Nom d’un petit bonhomme, ces fêtes nous feront damner à force de boissons pétillantes !

Lire la suite : Édito Février 2019

Sortir Label Charente sur Facebook
Connexion